La réussite par « l’intelligence » ? 1 de 2

La réussite dans la vie est une question au moins aussi vaste que celle de l’intelligence. Existe-t-il un lien entre réussite et intelligence ?

Une difficulté viendrait du fait que l’intelligence fasse l’objet d’études scientifiques à la différence de la réussite. Je ne parle pas de réussite professionnelle et encore moins de réussite scolaire. La première se manifeste à travers une augmentation de salaire, une promotion, une « reconnaissance » et une élévation sociale,… au moins en théorie. La réussite scolaire est mesurable par de bonnes notes mais surtout par un succès aux examens et aux concours, notamment s’ils sont prestigieux. Les deux peuvent donc bien être caractérisées et quantifiées par des scientifiques.

Pourtant, aujourd’hui, nous avons des bac +4 voire +5 qui ont « réussi » dans leurs études mais qui sont mal partis pour réussir dans leur vie professionnelle, tout d’abord parce qu’ils doivent trouver un boulot avec leur diplôme, ensuite parce qu’ils doivent comprendre quelle est leur place dans leur environnement professionnel et, du fait de la faiblesse du salaire, social. Un bon étudiant ne fait pas forcément un bon professionnel. Si ce lien était automatique, ça se saurait. Enfin, la réussite scolaire puis professionnelle ne constituent pas une réussite personnelle à part entière, si ce n’est aux yeux des autres.

Enfin, il y des gens qui n’ont pas réussi dans les études, qui n’ont pas particulièrement brillé au travail, et qui peuvent légitimement dire qu’ils ont réussi leur vie. Ces personnes n’ont pas à être caractérisées par le niveau de leur intelligence. Les critères de réussite pourraient être : santé, bien-être, équilibre, satisfaction, relations sociales, image de soi et en relation avec les autres, aspirations, objectifs dans la vie, niveau d’exigence,… autant de paramètres très variables d’une personne à l’autre, plongée dans un milieu ou dans un autre ; mais ce sont des paramètres partageables voire partagés par tous.

La réussite scolaire est comme la réussite professionnelle qui est comme avoir de l’argent… ça ne fait pas le bonheur, et ça ne devrait pas suffire à donner le sentiment d’avoir « réussi », mais ça y contribue. Ces réussites « exportables » n’en sont pas car elles sont quantifiables.

La vraie réussite ne se quantifie pas. JSCOB…?

Laisser un commentaire

Lespapisflingueurs |
Ecomonde |
Une Porte Vers L'Autre... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le savoir Africain
| Votre biographie par VOM
| Souslarobe