Le talent avant tout ?

Artistes sulfureux ou ayant des liens avec le milieu facho, mafieux… comme Frank Sinatra, Céline… ou encore https://www.sudouest.fr/2013/06/30/ce-qu-est-la-mafia-francaise-1101200-5581.php Stars et truands.

Peut-on aimer un talent au-delà de la personnalité du personnage ? Si l’on considère que le talent et son support sont deux choses différentes, cela ne me semble pas du tout incompatible. Mais l’être humain n’est pas à une confusion près. C’est le cas. Qui se souvient du nom de celui ou celle qui a inventé la roue ? Tout le monde apprécie la roue? Si on l’avait baptisée la « roue de… », cela aurait peut être changé quelque chose quant à l’usage de la roue ? Je ne le crois pas. Il est curieux de personnifier des oeuvres sauf que l’utilité de la roue est beaucoup plus évidente pour chacun que l’utilité d’une oeuvre ou d’une prestation artistique.

Quand je dis que j’aime Dan Simmons, George R R Martin,… est-ce que je dis que j’aime la personne ? Ce serait aussi subjectif que d’affirmer que la qualité d’un produit est liée à la qualité de celui ou celle qui en est « la cause ». J’ai en tête cette phrase prêtée à Mozart dans le film de Milos Forman « Amadeus » : « je suis peut-être vulgaire mais ma musique ne l’est pas. »

Ce qui intéresse les « autres », c’est le résultat du talent, pas le détenteur du talent. Le talent étonne, passionne, intrigue celui qui n’en a pas et qui mesure ce qu’il produit ou produirait à ce que la personne talentueuse produit. La jalousie est un paramètre à prendre en compte. Elle peut expliquer la confusion. Une fleur que je trouve belle a poussé sur une bouse. Vais-je alors la trouver laide ? Ou alors n’ai-je pas un doute sur la valeur de mon jugement ? Le jugement sur la valeur d’un produit se transforme en un jugement sur celui qui en est à l’origine. C’est faire montre de peu de discernement.

En revanche, la vigilance s’impose si l’on détecte que le talent est mis au service de la promotion de ce qui serait reproché à son détenteur. Que des gens se sentent attirés par les détenteurs de talents parce qu’ils aiment ce qui brille, il me semble qu’alors le problème soit aussi de leur côté. J’aurais tendance à fuir les gens talentueux connus car je suis persuadé que j’ai des chances d’être déçu. S’ils n’ont pas de moralité, la question ne se pose plus. S’ils ont franchi une ligne rouge, qu’ils soient mis hors circuit, il reste leur talent qui, le cas échéant, peut continuer à s’exprimer et le résultat de leur talent. JSCOB…?

Laisser un commentaire

Lespapisflingueurs |
Ecomonde |
Une Porte Vers L'Autre... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le savoir Africain
| Votre biographie par VOM
| Souslarobe